Culture

À table !

Le moins que l’on puisse dire c’est que la nourriture d’Islande est largement méconnue en dehors de ses frontières. Cuisine avant tout rustique, elle s’est développée au fil des siècles en prenant en compte la pauvreté du pays en matière de nourriture. Elle est donc beaucoup moins élaborée que la cuisine française ou italienne, mais étonnante à plus d’un titre !

Voici un petit aperçu de quelques unes des spécialités de la cuisine islandaise !

Góð matarlyst !

Avec les nombreuses sources chaudes naturelles présentes en Islande, la cuisine islandaise s’est naturellement tournée vers la cuisson dans les sources chaudes pour la préparation de nombreux plats. Les plats sont soit enfui sous terre pendant plusieurs heures pour une cuisson basse température, soit dans des fours placés juste au dessus des « hot springs ». Cette méthode traditionnelle de cuisson assure un maximum de goût aux produits ! Nous ne raterons pas en particulier l’agneau, il paraît qu’il est réellement divin de cette manière, et le hverabrauð, du pain noir au seigle complet enterré pendant 24h.

Hveragerði est la capitale des hot springs en Islande, vous y trouverez donc plusieurs restaurants spécialisés dans ce type de cuisson. On nous a recommandé l’hôtel Frost & Fire et son restaurant Varma, où le chef propose une cuisine créative tout en utilisant cette méthode traditionnelle. Promis, on mettra quelques photos après l’avoir testé ! On a hâte !

Bien évidemment, en tant que nation de pêcheurs, l’Islande possède également une cuisine riche en poissons et crustacés. De manière traditionnelle, ceux-ci sont souvent préparés en sauce et recouverts de fromages (parfait pour affronter le froid mais parfois très lourd !).

Plus particulier pour nous, les islandais consomment également de la baleine (mais uniquement une espèce bien particulière, le petit rorqual, et avec une période de pêche bien limitée) et pour les plus intrépides, du hákarl, de l’aileron de requin faisandé pendant des mois sous terre pour éliminer l’urée de sa chair… Etrange mais à essayer au moins une fois. Il parait que c’est au restaurant les 3 Frakkar à Reykjavik (réservation recommandée) qu’il faut tester !

Les islandais boivent également beaucoup de soupe, un plat pas cher et qui permet de bien se réchauffer. La plupart des soupes contiennent des morceaux de légumes, de viande ou de poisson, un peu comme un « pot-au-feu » chez nous. Une des soupes les plus traditionnelles est la soupe d’agneau Kjöt go Khötsupa

 

 

 

Et pour arroser le tout, vous pouvez boire…

  • des bières islandaises : souvent légères, les plus connues sont la Viking ou la Gull mais il existe aussi de plus en plus de micro-brasseries.
  • le brennivín: l’alcool islandais le plus populaire, un alcool de pomme de terre de type vodka.
  • l’Icelandic Moss Schnapps: un schnapps à base de lichen récolté à la main sur les montagnes d’Islande. Un goût à nouveau assez particulier, mais qui réchauffe plus que bien !

On partage avec vous nos bons plans pour acheter de l’alcool. Il faut privilégier l’aéroport (qui a vraiment un bon stock en plus) ou rendez-vous dans les distributeurs d’alcool (les grandes surfaces n’en vendent pas).

Partagez notre aventure !
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enjoy this blog? Please spread the word :)